Hypersignal des NGC

  • Maladie de Wilson (hypersignal T1 de même qu’un hypersignal T2 résultant des effets paramagnétiques du cuivre peut se voir chez les patients non traités)
  • encéphalopathies portocaves,
  • encéphalopathie postanoxiques
  • encéphalopathie au monoxyde de carbone,
  • les maladies de Leigh
  • d’Alpers,
  • les encéphalopathies mitochondriales,
  • la maladie de Creutzfeldt- Jacob,
  • le syndrome de Reye
  • l’encéphalopathie à l’ammonium