Hydrocephalie à pression normale HPN – IRM

Hydrocéphalie à pression normale

CLINIQUE de l’ Hydrocéphalie à pression normale

L’hydrocéphalie à pression normale s’exprime par la triade d’Hakim et Adams comprends des troubles de la marche (instabilité, astasie abasie, rigidité), des troubles cognitifs et/ou émotionnels et des troubles de la fonction urinaires (pollakyurie et impériosité).

IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE

Les signes de l’imagerie sont l’effacement des sillons corticaux au niveau du vertex, ce qui contraste avec l’atrophie (élargissement des sillons corticaux et des vallées sylviennes).

La mesure de l’ angle du corps calleux ≤ 90◦ mesure sur des coupes coronales T1 perpendiculaire au plan antero-posterieur au niveau de la commissure posterieure.

L’indice d’Evans est le rapport de la largeur maximale des cornes frontales sur la largeur maximale du crane mesurée dans le même plan à partir de la table interne du diplöe. Cet Indice doit être > 0.30

HPN-hydrocephalie-pression-normale (5)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (5)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (3)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (3)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (4)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (4)

 

 

 

 

 

 

 

HPN-hydrocephalie-pression-normale (6)
HPN-hydrocephalie-pression-normale (6)
HPN-hydrocephalie-pression-normale
HPN-hydrocephalie-pression-normale

DIAGNOSTIC DIFFERRENTIEL

Les maladies neurodégénératives

La maladie d’Alzheimer
La maladie de Parkinson
Démence à corps de Lewy
Maladie de Huntington
Démence frontotemporale
Dégénérescence cortico-basale
Paralysie supranucléaire progressive
Sclérose latérale amyotrophique
Atrophie multisystématisée
Encéphalopathie spongiforme (maladie de Creutzfeldt-Jakob)

Les démences vasculaires

Démence multi-infarctus
Maladie de Binswanger
Cadasil
Infarctus sous-corticaux (état lacunaire)
Angiopathie amyloïde

Les maladies infectieuses

Maladie de Lyme
Syphilis
VIH

Autres diagnostic différentiels

Carence en vitamine B12 (sclérose combinée de la moelle)
Dépression sévère (dans certaines formes cliniques)
Lésions post-traumatiques cérébrales
Myélopathie cervicarthrosique et/ou canal lombaire étroit
Méningite carcinomateuse
Encéphalopathie de Wernicke
Pathologie tumorale de la moelle épinière (méningiome. . .)

BIBLIOGRAPHIE

  1. Marc Verny, Gilles Berrut. Diagnostic de l’hydrocéphalie à pression normale : revue et propositions chez le sujet âgé. Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. 2012;10(4):415-425. doi:10.1684/pnv.2012.0373
  2. Adams RD, Fisher CM, Hakim S, Ojemann RG, Sweet W.H. Symptomatic occult hydrocephalus with “normal” cerebrospinal-fluid pressure : a treatable syndrome. N Engl J Med 1965 ; 273 : 117-126.
  3. Ishii K, Kanda T, Harada A, Miyamoto N, Kawaguchi T, Shimada K, et al. Clinical impact of the callosal angle in the diagnosis of idiopathic normal pressure hydrocephalus. Eur Radiol 2008 ; 18 : 2678-2683.
  4. Woodworth GF, McGirt MJ, Williams MA, Rigamonti D. Cerebrospinal fluid drainage and dynamics in the diagnosis of normal pressure hydrocephalus. Neurosurgery 2009 ; 64 : 919-925.
  5. Algin O, Hakyemez B, Ocakoğlu G, Parlak M. MR cisternography : is it useful in the diagnosis of normal-pressure hydrocephalus and the selection of “good shunt responders”?. Diagn Interv Radiol 2011 ; 17 : 105-111.
  6. Drake JM, Sainte-Rose C. The shunt book. Cambridge (Mass, USA) : Blackwell Science, 1995.
  7.  Serot JM, Peltier J, Fichten A, Ledeme N, Bourgeois AM, Jouanny P, et al. Reduced CSF turnover and decreased ventricular Aβ42 levels are related. BMC Neurosci 2011 ; 12 : 42-46.
  8. Philippon J. Hydrocéphalie à pression normale. Psychol NeuroPsychiatr Vieil 2005 ; 3 : 53-61.
  9. http://posterng.netkey.at/esr/viewing/index.php?module=viewing_poster&task=viewsection&pi=123428&ti=410041&searchkey=
  10. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21221031